SAVOIR-VIVRE

Savoir-vivre, étiquette et bonnes manières

30 June 2017
Classy colibri et le savoir-vivre, etiquette, bonnes manières, bienséance

Click here for English version

La toile regorge de mille conseils afin de nous orienter vers le bon geste, la bonne tenue, le bel endroit… mais pas de site à notre image sur les sources d’inspiration, valeurs, attitudes et lieux d’exception amenant au plus précieux des moments, celui du partage. A travers classy colibri nous aimerions échanger avec nos followers et partager notre ressenti de ces moments privilégiés.

L’inspiration nous fait vivre et nous élever. Nos sources d’inspiration, nous les partageons avec vous au long de nos rencontres et découvertes, de nos moments de partage et de réflexion, en espérant vous procurer un agréable moment de lecture et, peut-être, le désir de découvrir un certain style de vie, d’y trouver aussi sens et motivation.

Notre démarche se veut sincère et loyale. Notre recherche d’un certain savoir-vivre n’est pas empreinte d’imitation d’une classe sociale ou intellectuelle à laquelle nous n’appartenons pas, ni d’un désir d’y appartenir, mais au contraire d’un besoin de vivre juste et en accord avec certaines valeurs trop souvent oubliées, telles l’élégance, la grandeur et l’esprit vaillant.

SAVOIR-VIVRE

Un certain nombre de codes et de conventions règlent les comportements de chacun dans la vie en société. Ces codes forment ce qu’on appelle la politesse, le savoir-vivre, les bonnes manières, ou encore l’étiquette. Ces codes de comportement facilitent les relations entre individus et contribuent à créer une harmonie sociale.

Le savoir-vivre, c’est la capacité de vivre bien, de faire face à chaque situation avec aisance, élégance, en faisant preuve de bonnes manières et de respect de l’étiquette. Le savoir-vivre comprend l’ensemble des comportements, des attitudes, des règles de bienséance et des notions de protocole qui s’appliquent tant à la vie privée et qu’à la vie publique. Le savoir-vivre est avant tout une question de respect : envers les autres et envers soi-même. Le savoir-vivre n’est pas qu’une façon de faire, c’est une façon d’être. Le savoir-vivre peut signifier la différence entre succès et échec dans de nombreux aspects de la vie.

« Le savoir-vivre, loin de nuire à l’originalité, devrait lui prêter un nouveau lustre. »   Johan Wolfgang von Goethe

ÉTIQUETTE

Nous hésitons tous, parfois, entre céder à nos instincts ou suivre les conventions sociales. Les premiers manuels d’étiquette étaient en fait des manuels de succès, enseignant aux nobles comment se conduire dans la cour du roi, d’où découle le concept de courtoisie. De nos jours, la tendance semble être de trop souvent succomber à nos instincts et de ne pas tenir compte des codes de conduite établis. Ce comportement, loin d’être une amusante irrévérence, complique les interactions sociales et les rend incertaines. Ces personnes privilégient leurs propres intérêts, se contentent du plus petit dénominateur commun et ne pensent pas à s’élever et à devenir les meilleures versions d’eux-mêmes qu’ils puissent être.

L’étiquette est un code de conduite en société, un protocole d’interaction à partir duquel la confiance peut être établie. L’étiquette définit ce qui est attendu, permis ou interdit dans certaines situations, dicte les obligations de chacun envers la hiérarchie sociale et entre hommes et femmes (la galanterie). Souvent, les règles de l’étiquette permettent aussi de situer un individu par rapport à la norme : l’ignorance ou la connaissance de certains protocoles révèlent en effet un manque dans l’éducation, ou au contraire, des qualités.

Comme tout autre code, connaître les règles d’étiquette qui s’appliquent à une situation sociale particulière permet de se sentir à l’aise et d’avoir confiance en soi – tout en mettant aussi à l’aise les gens autour de nous. Chaque règle a été pensée pour une raison particulière, que ce soit le désir de protéger les plus faibles ou d’accorder aux inconnus un minimum de dignité et de respect.

BONNES MANIÈRES

Les bonnes manières sont des comportements considérés comme appropriés et corrects, susceptibles d’amener au résultat escompté. Elles favorisent les interactions sociales et la communication.

Les bonnes manières ne consistent pas seulement à tenir une porte ou écrire un mot de remerciement. Bien que tenir la porte pour quelqu’un et envoyer une jolie carte soient très appréciables, la vraie courtoisie va plus loin. Être poli et courtois nécessite une certaine empathie et un respect de l’autre et de ses sentiments. Une personne bien élevée ne se permettra pas de rabaisser ou d’embarrasser une autre personne, se rappellera de dire s’il vous plaît et merci et s’abstiendra de couper la parole à quelqu’un, pour ne citer que quelques bonnes manières.

Les bonnes manières peuvent cependant vous amener à violer les règles d’étiquette – l’auteur AA Gill l’a très bien décrit dans une chronique pour le Sunday Times:

« C’est l’étiquette qui pointe à la demoiselle près de vous qui boit de son rince-doigt. Ce sont les bonnes manières qui exigent que vous buviez du vôtre afin d’éviter de la mettre mal à l’aise. »   AA Gill

GUIDES SUR LES RÈGLES D‘ÉTIQUETTE

Il existe de nombreux livres, blogs et articles sur les règles d’étiquette et de savoir-vivre. Comme celles-ci varient d’une culture à une autre, l’institution Debrett’s à laquelle les Britanniques se réfèrent depuis 1769, n’est pas la source idéale pour les règles de bienséance de la société française, mais quelle lecture fascinante que le Debrett’s Etiquette and Modern Manners et le Debrett’s Guide to Entertaining ! Debrett’s existe maintenant en version numérique et se mondialise avec un site élégant et très complet : debretts.com.

Elle-colibri

ARTICLES SIMILAIRES :

You Might Also Like

No Comments

Leave a Comment

*