HOTELS LIFESTYLE

Raffinement à New York | Hôtel St. Regis

17 February 2018
Classy colibri at the St. Regis New York

Click here for English version

J’ai appris à aimer New York.

Depuis ma découverte de New York à 15 ans, j’y suis retournée tant et tant de fois et New York a, au début, suscité en moi un sentiment de fascination incrédule plutôt qu’un désir d’y passer beaucoup de temps. Mais lentement, inévitablement, j’ai appris à aimer ce mélange intense de beauté, d’art, d’énergie et de cendre qu’est New York. Maintenant j’ai régulièrement besoin de ma dose de Gotham City.

Lui-colibri partage mon affection et ma fascination pour New York. Parcourir son échiquier de rues et d’avenues, passer des moments inspirants dans ses musées et, mieux que tout, se murmurer des mots doux et élaborer de nouveaux projets en sirotant un Vesper Martini dans l’un des ses rooftop bars. New York est une ville de rêves, une toile vierge pour la réinvention personnelle, une métropole tentaculaire avec d’infinies possibilités de changement, d’aventure et de croissance.

« Mendiants et mondains, artistes et tricheurs, saints et pécheurs l’idolâtrent et prétendent que ses rues grises et froides sont pavées d’or. Et peut-être le sont-elles. »   Alexandra Fitzpatrick, Ode à New York

Notre endroit de prédilection quand nous séjournons à New York se trouve à l’angle de la 55ème Rue et de la 5ème Avenue. L’hôtel St. Regis New York est un morceau d’histoire et d’architecture Beaux Arts en plein coeur de Manhattan, où le glamour et le charme d’hier coexistent magnifiquement avec le style de vie d’aujourd’hui.

Le St. Regis New York est, depuis son ouverture en 1904, the place to be. Le brillant homme d’affaires et visionnaire John Jacob Astor IV a imaginé un lieu où les gentlemen et leurs familles pourraient profiter du luxe d’un domaine privé au cœur de Manhattan. Tragiquement, quelques années après l’ouverture du St. Regis, John Jacob Astor IV était à bord du Titanic lors de son voyage inaugural. Quand le navire commença à couler Astor pu installer son épouse dans un canot de sauvetage, mais Astor lui-même fut parmi les 1’514 personnes sombrant avec le navire.

L’héritage d’Astor n’a eu de cesse de prospérer : l’hôtel St. Regis est une vraie institution new-yorkaise. L’esthétique joue sur les points forts de Manhattan: gratte-ciel d’architecture début du XXème siècle, œuvres d’art d’inspiration new-yorkaise et grandes baies vitrées offrant une vue imprenable sur la 5e Avenue et Central Park. Les lustres en cristal, les meubles antiques et les riches étoffes soulignent la sophistication de l’endroit.

Quand nous séjournons au St. Regis, nous adorons le raffinement et la beauté qui nous entourent, le service sur mesure, attentioné sans être intrusif, avec notre propre majordome (rien n’est jamais trop demander, quelle que soit l’heure), et les concierges qui nous donnent accès à tout ce que New York a de mieux à offrir.

Les chambres sont simplement superbes, élégance classique avec accent contemorain, et les suites sont magnifiques. Ma préférée (cela ne surprendra pas ceux qui ont lu certains de mes articles) est la Suite Dior, une vision de sérénité luxueuse dans une subtile palette de gris Dior, rose et blanc. Une aquarelle sur canvas de Bil Donovan représentant des silhouettes en robes Dior est accrochée au salon. Cette suite est un rêve !

« Le paradis est totalement surfait, ça semble ennuyeux : des nuages, des gens qui jouent de la harpe. Le paradis devrait être un endroit où l’on s’impatiente d’aller, comme un hôtel de luxe. »   Joel Stein

Nos soirées à New York souvent débutent au fameux King Cole Bar du St. Regis, où la sophistication de Uptown rencontre le chic de Midtown. De nombreuses scènes de films sont tournées au King Cole Bar, je me souviens de Vivre et Laisser Mourir, quand James Bond rencontre Felix Leiter au King Cole Bar, et de Le diable s’habille en Prada, quand la stagiaire Andy arrive au King Cole Bar avec un manuscrit inédit du dernier livre de Harry Potter…

Le légendaire Bloody Mary fut servi ici en 1934, pour la première fois sur sol américain, par son créateur, le barman Fernand Petiot, qui perfectionna sa recette d’un cocktail à base de vodka et de jus de tomate. Le nom de Bloody Mary (Marie Ensanglantée) fut jugé trop shoking pour la clientèle raffinée du St. Regis et le cocktail fut initialement rebaptisé Red Snapper. Plus de 80 ans plus tard, l’emblématique Bloody Mary reste le cocktail exclusif de l’enseigne St. Regis.

New York est une ville comme aucune autre. C’est une source d’inspiration, avec de l’action, de la romance et des personnages fascinants à chaque coin de rue. Dès que vous vous aventurez dans les rues new-yorkaises, quelque chose se réveille et se libère en vous.

« I know what I’m needin’, and I don’t want to waste more time. I’m in a New York state of mind. »   Billy Joel

Elle-colibri

St. Regis New York | 2 East 55th Street at 5th Avenue | New York | NY 10022 | USA | +1 (212) 753-4500 | stregisnewyork.com

Classy colibri at the St. Regis New York Classy colibri at the St. Regis New York Classy colibri at the St. Regis New York Classy colibri at the St. Regis New York

Photos de la Suite Dior ©The St. Regis car les photos des colibris ne pourraient pas être aussi belles…

You Might Also Like

No Comments

Leave a Comment

*