ART ELEGANCE LIFESTYLE

Christian Dior | Couturier du rêve

2 November 2017
Classy colibri on Christian Dior, couturier du rêve, Musée des Arts Décoratifs Paris

Click here for English version

Un temps vertical de notre automne à Paris, la visite privée de la superbe exposition célébrant les 70 ans de la Maison Christian Dior. Avec le Musée des Arts Décoratifs rien que pour nous, nous avons été éblouis par les sublimes créations phares de la Maison Dior. Nous avons appris comment Christian Dior et les six illustres directeurs artistiques qui lui ont succédé – Yves Saint Laurent, Marc Bohan, Gianfranco Ferré, John Galliano, Raf Simons et tout récemment Maria Grazia Chiuri – ont conçu et construit le rayonnement d’un nom aujourd’hui synonyme de haute couture en France et dans le monde entier.

DIOR : SIX ILLUSTRES DIRECTEURS ARTISTIQUES

« Le vrai luxe exige le vrai matériau et le vrai travail artisanal. Il n’a de sens que si ses racines s’enfoncent profondément dans un tuf baigné de traditions. »  Christian Dior

Personnage-clé de la mode du XXe siècle depuis sa collection « New Look » de 1947, Christian Dior a profondément modifié l’image de la femme, renvoyant au passé la silhouette masculine des années de guerre. Ses robes expriment une féminité moderne, celle de sa femme-fleur, dessinant un corps aux courbes sinueuses. Les épaules sont douces, la poitrine précisée, la taille marquée et les hanches magnifiées par l’envolée des jupes corolles.

« Une robe tell que je la conçois est une architecture éphémère destinée à exalter les proportions du corps féminin. »  Christian Dior

Christian Dior a su renouer avec la tradition de la couture, redonnant une place prépondérante aux brodeurs et aux paruriers. Il a inventé une mode internationale réaffirmant le rôle séculaire de Paris comme capitale de la mode.

Après sa mort en 1957, c’est son assistant, le tout jeune Yves Saint Laurent – à 21 ans, choix risqué et controversé – qui lui succède, avant la nomination plus rationnelle de Marc Bohan. Puis c’est l’arrivée flamboyante de Gianfranco Ferré, puis l’ère dramatique du punk de la mode John Galliano, suivie de l’affirmation minimaliste de Raf Simons et, enfin, le choix d’une femme, Maria Grazia Chiuri et de sa vision engagée de la féminité.

DIOR ET LE MONDE DE L’ART

Avant de se diriger vers la mode, Christian Dior a été directeur d’une galerie d’art. Quand la Maison Dior fut crée en 1947, Christian Dior se souvint des artistes et des jeunes talents qu’il exposait dans ses galeries en dessinant ses premières robes haute couture, inspirées par les œuvres de Picasso, Braque ou encore Bérard.

Un lien qui se poursuit tout au long de l’histoire de la Maison Dior. Ainsi, pour sa collection de 1984, Marc Bohan réinterpréta le drip painting de Jackson Pollock et, en 1995, Gianfranco Ferré traduisit en couture la figure de l’Arlequin de Cézanne. Sous l’ère John Galliano, les allusions artistiques furent également nombreuses. Le créateur britannique évoqua le surréalisme et se pencha sur l’amitié de Christian Dior avec Dalí et Jean Cocteau. Raf Simons se rapprocha à son tour de l’art contemporain par une collaboration avec les artistes américains Sterling Ruby et Agnes Martin.

DIOR ET LE GRAND ECRAN

Élue par les actrices de cinéma depuis son ouverture, la Maison Dior les séduit par des créations à la grâce audacieuse, qui les aident à tenir leur rang de stars.

Rita Hayworth, Marlene Dietrich et Olivia de Havilland font très tôt de Christian Dior le couturier du rêve hollywoodien. Les créations Dior composent les différentes facettes de cette femme singulière, incarnée sur les tapis rouges du monde entier par Ava Gardner, Marilyn Monroe, Elizabeth Taylor, Lauren Bacall, Ingrid Bergman, Brigitte Bardot, Sophia Loren, Isabelle Adjani, Monica Bellucci ou encore Sharon Stone.

« Mes robes font de chaque femme une princesse. »  Christian Dior

Résolument actuelle, la maison Dior habille également des actrices de la jeune génération, devenues pour l’occasion ses nouvelles ambassadrices : Charlize Theron, Natalie Portman, Nicole Kidman, Drew Barrymore, Sarah Jessica Parker, Marion Cotillard, Emma Stone, Jennifer Lawrence, Emma Watson, Rihanna ou Felicity Jones.

Ce lien avec le cinéma se poursuit à travers une filmographie riche d’une centaine de films, réalisés par de grands noms du cinéma tels que Luis Buñuel, Stanley Donen, Terence Young, Jean-Luc Godard, Charlie Chaplin, François Truffaut, Costa-Gavras, Claude Lelouch, Pedro Almodovar ou encore Woody Allen.

« Ce génie léger propre à notre temps et dont le nom magique comporte Dieu et or. »   Jean Cocteau

Elle-colibri

Christian Dior, couturier du rêve | Jusqu’au 7 janvier 2018 | Musée des Arts Décoratifs | Paris | France | dior.com/la-maison-dior

Christian Dior | 30, Avenue Montaigne | 75008 Paris | France | dior.com

Classy colibri on Christian Dior, couturier du rêve, Musée des Arts Décoratifs Paris Classy colibri on Christian Dior, couturier du rêve, Musée des Arts Décoratifs ParisClassy colibri on Christian Dior, couturier du rêve, Musée des Arts Décoratifs ParisClassy colibri on Christian Dior, couturier du rêve, Musée des Arts Décoratifs ParisClassy colibri on Christian Dior, couturier du rêve, Musée des Arts Décoratifs Paris Classy colibri on Christian Dior, couturier du rêve, Musée des Arts Décoratifs ParisClassy colibri on Christian Dior, couturier du rêve, Musée des Arts Décoratifs ParisClassy colibri on Christian Dior, couturier du rêve, Musée des Arts Décoratifs Paris Classy colibri on Christian Dior, couturier du rêve, Musée des Arts Décoratifs ParisClassy colibri on Christian Dior, couturier du rêve, Musée des Arts Décoratifs Paris Classy colibri on Christian Dior, couturier du rêve, Musée des Arts Décoratifs Paris Classy colibri on Christian Dior, couturier du rêve, Musée des Arts Décoratifs ParisClassy colibri on Christian Dior, couturier du rêve, Musée des Arts Décoratifs ParisClassy colibri on Christian Dior, couturier du rêve, Musée des Arts Décoratifs Paris Classy colibri on Christian Dior, couturier du rêve, Musée des Arts Décoratifs Paris

Classy colibri on Christian Dior, couturier du rêve, Musée des Arts Décoratifs Paris

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Adelina 10 March 2018 at 15:31

    C est divinement magnifique et majestueux pour toute les créations et l histoire félicitation monsieur dior ainssi que toutes les personnes qui ont travaillés avec lui.felicitation et merci de nous en faire partager. RESPECT.

    • Reply She-colibri 10 March 2018 at 15:33

      Merci Adélina, je partage votre opinion ! Il faut admirer le travail de création bien sûr, qui est éblouissant, mais aussi les talentueuses “petites mains” des ateliers Dior qui, de toile préparatoire à tissus somptueux, donnent vie à ces créations !

  • Reply Patricia 10 March 2018 at 15:31

    Moi j’y suis allée 2 fois. Je trouve que cette exposition est très bien pensée !
    Il y avait beaucoup de monde mais cela ne m’a pas dérangé. J’ai pris mon mal en patience car à moins d’avoir les moyens de privatiser l’exposition je ne vois pas comment faire autrement ???.
    La dernière salle est sublime.
    Bravo! Tout ce travail. Chapeau !

    • Reply She-colibri 10 March 2018 at 15:34

      J’avoue Patricia que d’avoir cette exposition rien que pour nous était un moment vraiment privilégié ! Oui, la dernière salle est superbe et les effets de lumière sont fascinants, mais ce qui m’a le plus attirée ce sont les robes printanières (photo ci-dessus), toutes d’un détail et d’une originalité époustouflants.

    Leave a Comment

    *